Les vendanges

La saison des vendanges

Les vendanges, c’est la récolte du raisin destiné à l’élaboration du vin. Cette récolte, en France, a lieu principalement en septembre et en octobre et emploie pour l’occasion de nombreux saisonniers.

Un job plein d’atouts

Faire les vendanges est une expérience inoubliable pour l’esprit, mais aussi pour le dos qui s’en souvient longtemps, longtemps… Cependant, se faire employer le temps d’une saison pour faire les vendanges présente de nombreux avantages :

  • retour à la nature
  • ambiance décontractée et festive
  • travail physique et authentique
  • plaisir de participer à l’élaboration d’un produit de choix, le vin.

Pour faire les vendanges, il est indispensable d’avoir au moins 18 ans et d’être en bonne forme physique. Les contrats proposés (sur Pôle Emploi par exemple) sont courts, entre 1 à 2 semaines de travail.

Travail physique, voire éreintant !

Cependant, la médaille a son revers : le temps est parfois pluvieux, la gadoue au rendez-vous, la bonne humeur vite mise à mal par la fatigue, car le travail est éreintant. D’après le témoignage d’un vendangeur occasionnel, ce sont les premiers jours qui sont les plus difficiles. Le lendemain matin de son premier jour de travail, le vendangeur se réveille tellement courbaturé qu’il a l’impression qu’il ne pourra jamais se relever. Mais la résistance physique s’acquiert au fur et à mesure que les journées de travail s’écoulent, et la fatigue n’empêche pas le vendangeur de participer, le soir venu à des ripailles et beuveries qui ne l’aideront guère à se lever, de bon matin, frais et dispos !

Obtenir un bon vin…

La qualité du vin dépend beaucoup de la façon dont les vendanges ont été menées. Ainsi, bien qu’il existe des machines qui coupent le raisin sur la vigne, les vendanges manuelles restent la référence. Il est important que les vendanges se déroulent le plus rapidement possible, et que le raisin soit cueilli bien mûr. Et si l’ambiance est bonne, on prétend que le vin n’en est que meilleur !

(Dromadaire : le calendrier des fêtes)

Niveau A2

Mon beau sapin

sapin

Mon beau sapin, roi des forêts
Que j’aime ta verdure
Quand par l’hiver, bois et guérets
Sont dépouillés de leurs attraits
Mon beau sapin, roi des forêts
Tu gardes ta parure

Toi que Noël
Planta chez nous
Au saint anniversaire
Mon beau sapin, comme ils sont doux
Et tes bonbons et tes joujoux
Toi que Noël
Planta chez nous
Scintillant de lumière

Mon beau sapin
Roi des forêts
Tu gardes ta parure
Mon beau sapin
Tes verts sommets
Et leur fidèle ombrage
De la foi qui ne ment jamais
De la constance et de la paix
Mon beau sapin
Tes verts sommets
M’offrent la douce image

vidéo

Sur le pont d’Avignon

 

Audio

avignon

SUR LE PONT D’AVIGNON

Sur le pont d’Avignon,
On y danse, on y danse,
Sur le pont d’Avignon
On y danse, tout en rond.

Les beaux messieurs font comm’ ça
puis encor’ comm’ ça.

Sur le pont d’Avignon,
On y danse, on y danse,
Sur le pont d’Avignon
On y danse, tout en rond.

Les bell’s dam’s font comm’ça
puis encor’ comm’ ça.

les cordonniers font comm’ça
puis encor’ comm’ ça.

Les blanchisseuses font comm’ ça
puis encor’ comm’ ça.

Le loup

Le loup 

 

audio

loup-150x150

Prom’nons-nous dans les bois
Pendant que le loup y’ est pas
Si le loup y’ était, il nous mangerait,
Mais comm’il y’est pas, il nous mang’ra pas.
Loup, y’es-tu ? Que fais-tu ? Entends-tu ?

 

Le loup : – Je mets ma chemise.

Prom’nons-nous dans les bois
Pendant que le loup y’ est pas
Si le loup y’ était, il nous mangerait,
Mais comm’il y’est pas, il nous mang’ra pas.
Loup, y’es-tu ? Que fais-tu ? Entends-tu ?

Le loup : Je mets ma culotte!

Prom’nons-nous dans les bois
Pendant que le loup y’ est pas
Si le loup y’ était, il nous mangerait,
Mais comm’il y’est pas, il nous mang’ra pas.
Loup, y’es-tu ?Que fais-tu ? Entends-tu ?

Le loup : Je mets ma veste!

Prom’nons-nous dans les bois
Pendant que le loup y’ est pas
Si le loup y’ était, il nous mangerait,
Mais comm’il y’est pas, il nous mang’ra pas.
Loup, y’es-tu ? Que fais-tu ? Entends-tu ?

Le loup : Je mets mes chaussettes!

Prom’nons-nous dans les bois
Pendant que le loup y’ est pas
Si le loup y’ était, il nous mangerait,
Mais comm’il y’est pas, il nous mang’ra pas.
Loup, y’es-tu ? Que fais-tu ? Entends-tu ?

Le loup : Je mets mes bottes!